Vresse-sur-Semois: le bourgmestre Albert Leduc démissionne, Françoise Leboc la nouvelle bourgmestre ?

Vresse-sur-Semois à nouveau sous le feu de l'actualité: le bourgmestre démissionne
Vresse-sur-Semois à nouveau sous le feu de l'actualité: le bourgmestre démissionne - © Google Maps

Albert Leduc vient de l'annoncer. Il démissionne de sa fonction de bourgmestre. Dans sa lettre, il parle de ses problèmes de santé. Mais il parle aussi et surtout du fait que depuis trois ans le collège communal ne lui convenait plus. "Lassé par les agissements de mes collègues du collège communale, ... mon état de santé ne me permet plus d'affronter avec toute la sérénité voulue mes responsabilités dévolues à ma fonction et cumuler tous ses actes de traitrise qui hélas se manifestent depuis plus de trois ans" écrit Albert Leduc.

Françoise Leboc, la première échevine, n'est pas étonnée par sa décision. "Ce sera mieux pour tout le monde, autant pour lui que pour nous, explique-t-elle. Il y avait beaucoup de problèmes au sein du collège communal." Elle évoque le retard dans l'organisation d'élections partielles après la démission d'un échevin et le départ d'un autre. Ensuite, il faut dire que c'est le camp de Françoise Leboc et pas celui du bourgmestre qui avait emporté les élections partielles. Cela avait créé des dissensions au sein du collège. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une liste unique qui a failli éclater en cours de route. Pour Albert Leduc c'était apparemment devenu trop lourd à porter. A 66 ans, il a préféré se retirer de la politique avant la fin de la mandature, après 35 ans de carrière politique à Vresse dont les sept dernières années comme bourgmestre.

Françoise Leboc la prochaine bourgmestre ?

Selon le code wallon de la démocratie locale, c'est la personne avec le plus de voix sur la liste qui devient le nouveau bourgmestre. Albert Leduc avait emporté 684 voix, suivi d'André Pirson avec 648 voix. Mais comme il a démissionné, le mayorat devrait donc revenir à Joël Barthel avec 433 votes nominatifs. Mais après 5 ans à la tête du CPAS, il n'a apparemment pas envie de laisser tomber les dossiers qu'il a mis en route et qui lui tiennent à cœur. Il pourrait donc refuser de devenir bourgmestre. Mais en cas de refus, peut-il rester président du CPAS ? Si oui, alors le prochain sur la liste est une prochaine, Françoise Leboc, 391 voix. La première échevine est à la tête du "camps adverse" qui s'oppose depuis longtemps à Albert Leduc. Si tout le monde est d'accord au sein de la liste unique elle devrait alors devenir la nouvelle bourgmestre de Vresse-sur-Semois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK