Un train unique en Belgique à Ciney pour effectuer des travaux sur les voies

Un train unique en Belgique à Ciney pour effectuer des travaux sur les voies
Un train unique en Belgique à Ciney pour effectuer des travaux sur les voies - © RTBF - Anaïs Stas

Le seul train P93 de Belgique est actuellement sur le chantier entre Ciney et Haversin. Une machine complexe qui remplace les vieilles billes de chemin de fer en bois par de nouvelles en béton.

« Avec des roues crantées, la machine arrache les anciennes traverses en bois. Grâce à un tapis roulant les nouvelles traverses en béton arrivent derrière les roues crantées et sont déposées dans la voie » explique Nicolas Kinet, ingénieur chez Infrabel. La machine travaille dans un mouvement continu. Elle est beaucoup plus rapide que l’ancienne technique traditionnelle qui utilise une grue. « Environ 6000 traverses sont posées ici en l’espace de quatre jours » annonce le porte-parole d’Infrabel, Frédéric Sacré. La machine avance d’environ un kilomètre par jour.

Les nouvelles traverses en béton pèsent 300 kilos contre 90 kilos pour les anciennes traverses en bois. Elles sont certes plus lourdes mais elles sont surtout plus résistantes et ont une durée de vie plus longue : 50 ans, contre 25 ans pour le bois. Les rails sont également remplacés par des plus épais pour augmenter leur résistance et leur longévité.

Ces travaux de renouvellement des infrastructures ferroviaire entre Ciney et Haversin ne permettent pas d’augmenter la vitesse de circulation des trains, par contre ils sont essentiels pour la sécurité. « Ces infrastructures sont en fin de vie. Les rails avaient 40 ans, il faut les remplacer. Si on n’effectuait pas ces travaux il faudrait diminuer la vitesse sur le tronçon et à terme y interdire la circulation ».

Les travaux doivent s’achever le 21 mai. D’ici là, la circulation s’effectue sur une seule voie. A noter que l’infrastructure du passage à niveau de Chapois est également renouvelée. Il doit être supprimé en 2020-2021 mais les travaux étaient urgents et ne pouvaient être reportés. Le passage à niveau de Chapois est donc fermé jusqu’au 21 mai, tout comme celui de Leignon. Coût total des travaux : 5.4 millions d’euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK