Un Rochefortois, champion du monde de Subbuteo !

Rémy Huynh est champion du monde de Subbuteo en open, la catégorie reine. Mélanie Falcone, elle, a remporté le titre de championne du monde en équipe.
Rémy Huynh est champion du monde de Subbuteo en open, la catégorie reine. Mélanie Falcone, elle, a remporté le titre de championne du monde en équipe. - © RTBF

Vous vous souvenez sans doute du Subbuteo, ce jeu de foot sur table faisait fureur dans les années 70-80… Aujourd’hui, il continue de séduire les passionnés. Des championnats du monde sont même organisés. Le dernier en date avait lieu à Paris le 2 septembre dernier. Rémy Huynh, un Rochefortois de 27 ans, y a décroché le titre de champion du monde de Subbuteo.

Silence, ça joue !

Si la discipline emprunte beaucoup au foot, durant les tournois, on est loin de l’ambiance des stades. Au lancement du chrono, le silence règne et laisse place à la concentration. "Je compare souvent le niveau de concentration du Subbuteo à celle d’une partie d’échecs. On est sous pression et on a besoin de calme pour réfléchir", explique Rémy Huynh.

Réflexions et tactiques s’acquièrent grâce à des entrainements réguliers. Pour son titre, Rémy s’est entrainé durant trois semaines à raison de six entraînements par semaine.

Un véritable sport ?

Pour le champion du monde en titre, pas de doute : le Subbuteo est un sport. "Les gens ne se rendent pas compte. Un match, ce n’est pas fatigant. Mais quand on enchaîne 5-6 matchs, on est debout, penchés sur la table et on doit beaucoup réfléchir. En plus de ça, on doit arbitrer entre nos matchs. A la fin de la journée, c’est très fatigant", explique Rémy.

Le Rochefortois affiche son titre avec fierté mais sait qu’il ne vivra jamais de ce sport. "Si j’avais été champion du monde de football, je serais peut-être riche. Mais avec le Subbuteo, je ne gagne strictement rien. C’est même le contraire : on doit payer nous-mêmes les frais de déplacement lors des tournois", précise-t-il.

Seul moyen d’être rémunéré ? Intégrer le championnat italien, le saint-graal de la discipline.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir