Un nouveau crématorium entre Andenne et Huy, en réflexion au BEP

Le crématorium du cœur de Wallonie à Ciney attend la construction de la troisième ligne de crémation pour faire face à l'augmentation de la demande dans la région. Le BEP envisage aussi la construction d'un nouveau crématorium entre Andenne et Huy, en collaboration avec la communauté des communes de la Hesbaye liégeoise
2 images
Le crématorium du cœur de Wallonie à Ciney attend la construction de la troisième ligne de crémation pour faire face à l'augmentation de la demande dans la région. Le BEP envisage aussi la construction d'un nouveau crématorium entre Andenne et Huy, en collaboration avec la communauté des communes de la Hesbaye liégeoise - © BEP

"Les frontières provinciales ne doivent pas être un frein à la construction de nouveaux crématoriums" martèle Renaud Degueldre, le directeur du BEP, le Bureau économique de la province de Namur. L’intercommunale a rencontré le gestionnaire de la Communauté des communes de la Hesbaye liégeoise. "Très clairement, nous lui avons fait offre de service parce que nous pensons que travailler en partenariat permet d’éviter la concurrence stérile au niveau des infrastructures." L’objectif du BEP est toujours le même : construire des crématoriums de proximité. Il pourrait voir le jour dans la région d’Andenne, Huy ou Héron.

La tentative de rapprochement avec la Province de Luxembourg a échoué

Le Bureau économique avait tenté un rapprochement avec l’intercommunale Idelux. "Nous avons fait offre de service pour créer un crématorium, peut-être dans la région de Habay ou d’Arlon, explique Renaud Degueldre. Finalement, la Province de Luxembourg a préféré s’orienter vers un partenariat avec la Province de Liège". Le crématorium n’a finalement pas vu le jour dans le sud de la province. Il est en cours de construction à Neufchâteau, plus près de Ciney.

Une troisième ligne à Ciney

Le crématorium du Cœur de Wallonie à Ciney a ouvert ses portes en 2012. Depuis lors, il n’a pas cessé de croître. De 1600 crémations il est passé à près de 2500 l’an dernier. Le BEP va introduire sous peu une demande pour la construction d’une troisième ligne pour pouvoir accueillir 3600 crémations annuelles. L’emplacement avait été prévu lors de l’élaboration des plans. La nouvelle installation devrait être prête en 2021. Malgré la construction du nouveau crématorium à Neufchâteau, Ciney ne pense pas souffrir trop de sa concurrence puisque les incinérations sont en constante augmentation en Wallonie, environ un pour cent par an.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK