Un chauffeur de bus violent envers des élèves à Ciney écope de 15 mois avec sursis

Un chauffeur de bus s'était montré violent envers des élèves qu'il véhiculait entre septembre 2014 et juin 2015 à Ciney (illustration).
Un chauffeur de bus s'était montré violent envers des élèves qu'il véhiculait entre septembre 2014 et juin 2015 à Ciney (illustration). - © Flickr

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné, mercredi, un chauffeur de bus qui s'était montré violent envers des élèves qu'il véhiculait entre septembre 2014 et juin 2015 à Ciney à une peine de quinze mois de prison avec sursis probatoire de cinq ans.

Le prévenu devra notamment suivre un traitement psychologique pour l'aider à gérer sa frustration et son impulsivité. Ce chauffeur de bus conduisait 21 élèves présentant des déficiences mentales à l'école et les ramenait chez eux. Ne supportant pas leur relative turbulence, il a utilisé diverses méthodes assimilées à de la violence et pour le moins inappropriées pour tenter de les calmer.

"Des cris, des insultes, des empoignades ou encore des gifles. Il vous arrivait d'en soulever et de les laisser retomber sur le siège ou de les sortir dehors quelques minutes", a commenté le président lors de l'audience.

"J'ai accepté ce boulot car j'étais au chaumage et je voulais travailler. Mais force est de constater que je n'étais pas formé pour ça. Conduire un bus, faire attention à la route et veiller à des enfants seuls qui retirent leur ceinture, se frappent et se crachent dessus était difficile. Pourquoi personne ne m'a rien dit plus tôt? ", avait expliqué le conducteur.

Pour le parquet de Namur, il appartenait au prévenu de prévenir sa direction des soucis qu'il connaissait.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir