Trois personnes condamnées à Dinant pour avoir séquestré un entrepreneur

Tribunal correctionnel de Dinant
Tribunal correctionnel de Dinant - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné mardi trois personnes poursuivies pour avoir séquestré, frappé et menacé un entrepreneur de Ciney le 31 janvier 2017 à des peines de 30 mois de prison avec sursis de cinq ans pour ce qui excède la détention préventive déjà subie.

L’un des trois prévenus avait effectué des travaux de sous-traitance avec son père pour cet entrepreneur mais n’avait pas été payé. "Il s’agissait de deux façades isolantes. Il a été payé par les clients mais ne nous a jamais donné l’argent. On lui a réclamé plusieurs fois. Il nous donnait à chaque fois une date puis reportait. Ce petit jeu a duré plusieurs mois. A cause de ça, on a eu de notre côté des soucis avec nos fournisseurs", a expliqué le prévenu à l’origine de l’expédition lors de l’audience. Avec deux amis, il s’est rendu à Ciney où l’entrepreneur habitait pour récupérer l’argent que celui-ci lui devait, soit 40.000 euros. "Il est monté dans notre voiture sans résister. On a fait 20-30 m puis on a eu une discussion. Quand il m’a dit qu’il n’allait pas pouvoir me rembourser tout de suite, j’ai perdu le contrôle de moi-même", a poursuivi le principal prévenu. La victime a été emmenée jusque Marche-en-Famenne où habitaient les trois prévenus. Elle a reçu des coups durant le trajet et a ensuite été menacée. C’est grâce à la géolocalisation de son GSM et au fait que son épouse a été témoin du début de la scène qu’il a pu être retrouvé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK