Saint-Nicolas arrive dans les magasins : longue file à Namur ce dimanche

C'est le  premier jour cette année que ce grand magasin de jouets de Jambes accuelllait Saint-Nicolas. Et la foule était au rendez-vous.
4 images
C'est le premier jour cette année que ce grand magasin de jouets de Jambes accuelllait Saint-Nicolas. Et la foule était au rendez-vous. - © Laurence Lenne - RTBF

Le grand magasin de Jambes ouvrait à 10 heures tapantes ce dimanche, et  dès que les portes ont laissé entrer les enfants et leurs parents, il y avait déjà du monde. "On est déjà venus l'an dernier, au premier jour de la venue de Saint-Nicolas, et on a dû attendre très longtemps. On est venu en avance cette fois" explique la maman de Timéo, 7 ans. La très longue file ne décourage pas les parents: ils se ragent en ordre entre les fils qui délimitent leur rangée d'attente.     

Des Lego, des jeux électroniques, des poupées

C'est l'époque  évidemment: les enfants peaufinent leurs commandes au Grand-Saint et les magasins l'invitent en personne. "C'est vrai que ca nous donne envie de venir dans ce magasin quand on sait que l'on fera plaisir aux enfants en leur permettant de voir Saint-Nicolas." La maman d'Amandine 6 ans, et de Martin, 8 ans, tient les listes en main. "Moi j'ai demandé un bébé et une dinette" dit Alice. " Moi des Lego et des jeux pour ma console" répond Martin. Et Saint-Nicolas le confirme " Oui cette année, on me demande beaucoup de Lego Star Wars, des jeux électroniques, des poupées pour les filles et aussi des smartphones pour les plus grands".

Voir Saint-Nicolas dans tel magasin mais acheter où?

Ouvrir le dimanche pour accueillir Saint-Nicolas plusieurs semaines avant le jour J, n'est-ce pas une opération séduction et commerciale? "Non pas forcément" selon le gérant. "Des jours comme ceux-ci, on ne vend pas grand chose. Les enfants viennent pour voir Saint-Nicolas avant tout. Regardez, il n'y a personne à la caisse." Il n'empêche, à long terme, certains parents confirment qu'ils feront leur commande dans ce magasin-là. "Oui, parce que l'on regarde vers quoi sont attirés les petits, et puis on commande à Saint-Nicolas après coup. Et oui, on commandera sans doute dans ce magasin-ci, car c'est plus simple".  D'autres parents eux compareront les prix. "Non, ce n'est pas parce que l'on vient voir Saint-Nicolas ici, que les achats passeront par cette enseigne-ci. On regarde avant tout ce qui qui coûtera moins cher pour le portefueille".   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK