Réouverture de la ligne Dinant-Givet : l'étude de faisabilité est officiellement demandée

Réouverture de la ligne Dinant-Givet
Réouverture de la ligne Dinant-Givet - © © Flickr - renfie

Le gouvernement wallon a officiellement demandé au fédéral de lancer une étude de faisabilité sur la réouverture de la ligne ferroviaire Dinant-Givet. Cette étude doit analyser les aspects techniques mais également l’attrait commercial de cette ligne. La possibilité d’y adjoindre un Ravel sera également analysée.

Le coût de l’étude, soit 236.000€, sera supporté pour moitié par le fédéral via Infrabel et pour moitié par les autorités françaises. Dans un premier temps, le scénario envisagé est la réhabilitation d’une voie ferrée non électrifiée entre Neffe et Givet. Mais idéalement, pour être vraiment efficiente pour le transport de passagers la ligne devrait être électrifiée. En fonction de l’analyse de l’attrait commercial, une autre étude pourrait analyser l’hypothèse d’une électrification.

La réhabilitation de la ligne Dinant-Givet dépasse l’enjeu local de la suppression de deux culs-de-sac ferroviaire à Givet et Dinant mais permettrait la création d’un axe Mosan. La France et la Belgique ont d’ailleurs signé, en novembre 2018, un accord de principe pour remettre en service cette ligne stratégique pointée comme quatrième ligne européenne prioritaire. 

Archives: Journal télévisé 07/08/2015

Des passionnés rassemblent leurs souvenirs pour réaliser une maquette géante de la ligne Dinant-Givet, hors service  depuis de longues années.