Rentrée scolaire: 7 écoles différentes pour effectuer son temps plein

Rentrée scolaire
Rentrée scolaire - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Sabine est enseignante en province de Namur. Difficile de concilier vie professionnelle et vie privée pour cette mère célibataire. Elle doit travailler dans sept écoles différentes pour accomplir son temps plein.

Sabine réside à Sambreville. Comme professeur de langues elle donnait cours l'an dernier dans cinq écoles primaires de la même commune et prestait un demi-horaire au collège de Maredsous.

Malheureusement pour cette rentrée elle a perdu deux heures au Collège qu'elle doit compenser ailleurs. Ce qui n'est pas simple, explique-t-elle: "Parfois il arrive que je trouve des heures dans une autre école et où on me dit ce n'est pas possible parce que les horaires ne concordent pas. C'est vrai que c'est pas évident de changer les horaires pour une seule personne qui en plus n'a pas un temps plein parce qu'on est plusieurs à fonctionner. Donc on peut pas changer les heures comme on veut. C'est vrai que cela me bloque au niveau de la recherche d'emploi".

Sabine donne cours depuis une quinzaine d’années. Son espoir c'est de parvenir enfin à trouver une ou deux écoles qui lui permettront d'atteindre un temps plein. Mais elle doit aussi composer avec sa situation personnelle, poursuit-elle: "Moi je suis une mère célibataire; j'élève seule mes enfants. Leur papa est à l'étranger. Étant nommée, les écoles me replacent. Mais je me retrouve dans des endroits un petit peu au petit bonheur la chance là où n'importe qui à décider de m'y placer".

Si Sabine ne trouve rien, elle risque d'être envoyée arbitrairement loin de chez elle. Elle va donc, malgré la rentrée, tenter de compléter son horaire.

Patrick Michalle

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK