Parc Léopold à Namur: un projet de centre commercial modifié en coulisses ?

Les arbres du parc Léopold, qui ont cristallisé l'opposition contre l'ancien projet, pourraient être épargnés.
Les arbres du parc Léopold, qui ont cristallisé l'opposition contre l'ancien projet, pourraient être épargnés. - © Belga

C'était l'un des dossiers phares de l'actuelle majorité depuis plusieurs années mais le projet s'est enlisé, suite à la déconfiture du promoteur Urbanove. Depuis bientôt 10 mois maintenant, c'est le groupe Besix qui est propriétaire du site. Et c'est un nouveau promoteur particulièrement discret.

Depuis décembre 2016, Besix a décliné toutes nos demandes d'interviews, qualifiées de "prématurées".

Pour autant le dossier n'est pas au point mort. Plusieurs réunions ont eu lieu entre la Ville de Namur et le nouveau promoteur, qui souhaite manifestement modifier le projet.

Les arbres du parc Léopold, qui ont cristallisé l'opposition contre l'ancien projet, pourraient être épargnés. Le nouveau centre pourrait s'élever sur deux niveaux plutôt que trois.

C'est aussi fort discrètement que le nouveau promoteur a rencontré le Forum citoyen namurois, un groupe d'habitants actifs qui s'est constitué il y a quelques mois et qui formule des propositions alternatives pour le site Léopold : une halle commerciale pour produits frais, un espace de co-working, une crèche, un jardin collectif... Des propositions qui paraissent, sur le papier, fort éloignées des préoccupations d'un promoteur immobilier. Mais Besix, et surtout la Ville de Namur, ont sans doute intérêt à mettre un peu d'eau dans leur vin pour éviter une nouvelle levée de boucliers de la part des associations, des commerçants et des Namurois en général.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK