Neffe garde son école maternelle au village

Emmy et sa nouvelle classe de maternelle. peu importe le réseau pourvu que l'on reste au village !
Emmy et sa nouvelle classe de maternelle. peu importe le réseau pourvu que l'on reste au village ! - © Tous droits réservés

Le petit village de Neffe dans la commune de Dinant a bien failli ne plus avoir d'école maternelle pour cette rentrée scolaire mais la détermination et la mobilisation des parents et des enseignants ont porté fruit ; l'école maternelle ouvrira bien en septembre dans un local tout neuf pour les enfants de 2,5 ans à 6 ans.

Petit rappel des faits: il y a quelques mois de cela, la commune décide que l'école communale maternelle de Neffe doit fermer. Pas assez d'enfants que pour maintenir la structure en place. "Pour certains parents, ça a été la douche froide, nous explique l'une des mamans rencontrée. Notre grande fille est en primaire dans l'école du libre, la petite en maternelle dans le communal. Et si on fermait cette section alors Emmy aurait du partir vers la ville de Dinant pour terminer ses maternelles. Sa grande sœur elle devait terminer ses primaires.. ce sont peut-être les deux qui seraient parties pour la ville. En ouvrant une section maternelle dans le réseau libre, nous pouvons ainsi garder nos filles au village de Neffe. Et plusieurs parents sont dans le même cas que nous", termine Muriel.

"Il ne faut pas vraiment parler de fusion, commente Annabelle Hadnet la directrice de l'école libre maternelle et primaire. Mais bien d'un projet qui vise à permettre aux enfants de passer leurs cycles maternel et primaire dans leur école de village. Et alors là, les réseaux ne comptent plus aux yeux des parents. Mais cela n'a été possible que parce que les parents ET les enseignants se sont tous mobilisés. La classe de maternelle a pris place dans une classe de primaire. Ce sont les parents et les enseignants qui sont venus peindre, aménager les locaux et sécuriser le tout dans la limite du possible. Le Pouvoir Organisateur a décidé d'investir 15 000 euros pour créer cette école maternelle. On croise les doigts pour que le succès soit au rendez vous cette année et les suivantes", conclut la jeune femme.

La directrice a déjà dix enfants d'inscrits, la classe de maternelle peut en accueillir seize. Il y a encore de la place... L'école maternelle a été sauvée et peu importe qu'elle appartienne au libre ou au communal. De plus, dans l'ancienne école maternelle communale devrait prendre place une crèche communale. Mais visiblement, la commune a pris du retard pour les travaux d'aménagement de ce nouvel espace. Une fois la crèche inaugurée, les jeunes parents auront ainsi à leur disposition, une structure d'accueil allant de 0 à 12 ans pour leurs enfants. En passant ainsi du réseau communal au réseau libre et visiblement sans aucun problème pour les parents.