Une cartographie détaillée des 35.000 sépultures de la ville de Namur

La ville de Namur a fait le relevé cartographique des 35.000 sépultures de la commune. Il aura fallu plus de dix années pour rassembler toutes les informations pour chaque tombe. Thomas Degueldre, le coordinateur de la gestion des cimetières explique. "C’est un travail titanesque de relevés dans trente cimetières, du relevé de terrain, du relevé dans la mémoire des ouvriers, des fossoyeurs, de la recherche dans les archives, dans les délibérations, dans les dossiers, de la retransmission d’épitaphes. C’est donc la compilation au bout de plus de dix ans de données des cimetières".

Un travail titanesque

La cartographie relie les informations des tombes avec le relevé de terrain combinées à une vue aérienne de chacun des 30 cimetières de la ville avec une très haute résolution. Pour chaque tombe ou cellule de columbarium, la cartographie mentionne le numéro de la parcelle, de la rangée et de la sépulture, l’identité du ou des défunts ou encore la reconnaissance ou non au titre de sépulture d’importance historique locale. Toutes ces informations sont disponibles gratuitement sur la carte interactive 2D de la ville de Namur où figurent également les renseignements sur les permis d’urbanisme, les cadastres ou sur l’histoire de la commune.

Des recherches par nom ou par tombe

Les recherches en ligne sont possibles par nom ou par tombe, par exemple pour savoir quand une concession se termine. On peut également naviguer sur le plan et la vue aérienne du cimetière. Cet outil constitue également une aide précieuse pour les professionnels explique Charlotte Deborsu, échevine de la population. "Le but de la cartographie c’est vraiment de repérer où se situe une sépulture en particulier. A ce moment-là, le fleuriste, par exemple, peut déposer des fleurs à la demande du citoyen qui l’a demandé sur la bonne sépulture".

Les renseignements sont tellement détaillés que les Namurois peuvent aussi connaître la date de dispersion des cendres sur les parcelles de dispersion. On peut consulter le site Les cimetières en ligne, sur PC ou sur smartphone.
Ces données sont gratuites et accessibles en open data pour les personnes qui souhaitent éventuellement développer des applications. Les informations sont mises à jour quotidiennement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK