Namur: un couple écope de 18 mois pour blanchiment et fraude fiscale

Le palais de justice de Namur.
Le palais de justice de Namur. - © RTBF

Une femme et un homme quadragénaires, ressortissants brésiliens, ont été condamnés mercredi au tribunal correctionnel de Namur à 18 mois d'emprisonnement pour blanchiment d'argent et fraude fiscale pour un montant de 70 000 euros entre 2003 et 2010.

A l'audience début septembre, le substitut du procureur du Roi avait souligné que le couple avait "réussi à bien s'installer en Belgique, avec un certain confort de vie, sur base de faux documents espagnols payés 400 euros".

Le couple se trouvait sur le territoire européen depuis 2003, avait été expulsé en 2005 avant de s'y réinstaller. Les deux prévenus avaient obtenu un contrat de travail dans une société de nettoyage avec leur fausse carte d'identité de ressortissant européen.

"Ils ont ainsi perçu des salaires de 1100 euros par mois qu'ils ne déclaraient pas et envoyaient au réseau, environ 70 000 euros", d'après le substitut. Libérés sous une caution de 6.000 euros chacun après vingt mois de détention préventive, les prévenus disaient avoir reçu ordre de quitter le territoire et l'avoir respecté. Il n'y avait toutefois pas de preuve confirmant cela. Deux ans d'emprisonnement étaient requis.

Ils écopent d'une peine de 18 mois d'emprisonnement, de 250 euros d'amende (multipliés par les décimes additionnels) et de confiscations à hauteur de 90 000 euros pour le prévenu et de 20 000 euros pour sa comparse. Le couple faisait défaut aux audiences. Leur arrestation immédiate a été ordonnée.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK