Namur: un ascenseur pour les élèves à mobilité réduite à l'Institut Félicien Rops

L’ascenseur a été construit en annexe du bâtiment dans la cours de récréation.
2 images
L’ascenseur a été construit en annexe du bâtiment dans la cours de récréation. - © RTBF

Rendre l’école accessible à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite (PMR)... c’était la volonté de l’Institut Félicien Rops, à Namur. L’établissement a inauguré lors de sa rentrée scolaire un ascenseur. Un projet qui se concrétise grâce au soutien de CAP48 et de son opération "École pour tous", en collaboration avec l’ASBL "Plain-pied".

"Son départ m’a attristée"

"Je trouvais cela logique de pouvoir permettre aux personnes à mobilité réduite, parents ou élèves, de pouvoir accéder à notre école", explique Michelle Bouchonville, directrice de l’Institut Félicien Rops.

C’est cependant l’histoire d’une ancienne élève qui a précipité les choses. "Nous avions une jeune élève inscrite en 4ème Technique Sciences. A la suite d’une maladie dégénérative, elle s’est retrouvée en chaise roulante. Au début, on trouvait des solutions. Ses camarades la portaient, on déplaçait les cours au rez-de-chaussée. Mais arrivée en 5ème année, c’est devenu plus compliqué. Les labos équipés se situaient à l’étage. Elle a finalement décidé de nous quitter. Son départ m’a beaucoup attristée", confie la directrice.

Aucun élève PMR inscrit

Seules les sections scientifiques et artistiques sont accessibles actuellement aux élèves à mobilité réduite. "La configuration du bâtiment de notre école ne nous permettra pas d’étendre l’accessibilité PMR à l’entièreté de l’école", précise Michelle Bouchonville.

Aucun élève PMR n’est pour l’instant inscrit à l’Institut Félicien Rops. L’accueil de ceux-ci demandera encore une certaine organisation et devra être progressif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK