Namur: vidéos du spectaculaire héliportage des pylônes du téléphérique

L’hélicoptère est arrivé avec un peu de retard sur l’horaire à cause de la brume. Mais dès huit heures et quart la visibilité était assez bonne pour qu’il puisse se poser sur l’esplanade de la Citadelle qui est fermée à la circulation piétonne et des voitures pour des raisons de sécurité. C’est là que les ouvriers vont accrochent les pylônes à l'hélicoptère. Samuel Biotteau, chef du projet pour l’entreprise POMA, explique que "les équipes qui réalisent le montage du téléphérique sont sur l’esplanade. Ils sont en train de mettre en place les élingues (des câbles spéciaux ndlr) qui vont permettre la prise des pièces par l’hélicoptère".

Le petit crachin n’empêche pas l’opération

Ce n’est pas une grosse pluie avec des vents violents mais un petit crachin qui pleut sur Namur ce matin. Cela n’empêche donc pas du tout l’opération d’héliportage. "Il n’y a pas de souci au niveau des conditions météorologiques" explique Samuel Biotteau.

L’héliportage en ville est aussi délicat qu’en montagne

Samuel Biotteau et la société POMA ont l’habitude de construire des téléphériques. La montagne mais aussi la ville, "sont des environnements délicats. En montagne, il y a des espaces escarpés et des difficultés d’accès. Là, on se retrouve avec des routes et des contraintes en milieu urbain dont aussi la gestion des spectateurs entre guillemets qui voudraient voir l’opération. Bien sûr, on fait attention que l’hélicoptère ne survole pas les bâtiments avec la charge. Ça nous oblige de passer sur la droite de la ligne".

Deux hélicoptères dans le ciel namurois

Pour des raisons de sécurité, deux hélicoptères volent en même temps dans le ciel namurois. L’un transporte les pylônes et l’autre appartient à la police. Elle utilise une caméra thermique pour vérifier qu’il n’y ait personne qui a escaladé les flancs de la Citadelle dans l’idée de s’approcher plus près de l’emplacement des pylônes pour pouvoir par exemple prendre une photo. Les Namurois sont invités à observer l’héliportage à partir du chemin de halage où la vue est la plus intéressante.

La mise en service du téléphérique est toujours programmée pour le début de la saison touristique en avril 2021.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK