Coronavirus: les fêtes de Wallonie à Namur annulées

Le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot vient, dans une conférence de presse donnée ce jeudi matin à 10h30, d’annoncer l’annulation des fêtes de Wallonie à Namur.

"Le Conseil National de Sécurité en concertation avec les scientifiques, a décidé d’annuler les évènements de masse jusqu’au 31 août. Nous ne comprendrions pas, que deux semaines plus tard, nous réunissions 200.000 personnes dans nos rues étroites du centre-ville de Namur. C’est pourquoi nous avons pris la décision d’annuler l’édition 2020 des fêtes de Wallonie de Namur". Une mesure qualifiée par le bourgmestre "d’exceptionnelle dans un contexte sanitaire exceptionnel. Une décision prise pour éviter tout risque de rebond de l’épidémie. Une mesure qui nous semble cohérente".

Uniquement des évènements de moins de 1000 personnes durant l’été

Le bourgmestre Maxime Prévot a tenu à préciser que pour l’été, le Conseil National de Sécurité a annulé tous les évènements de masse, sans pour autant préciser ce que "masse" sous-entendait. "Dès lors, pour clarifier la situation, nous avons décidé qu’à Namur, aucun évènement réunissant plus de 1000 personnes ne pourra être organisé. Ceux de moins de 1000 personnes, pourront être organisés pour autant qu’ils respectent les règles de distanciation sociale d’un mètre cinquante". Le bourgmestre a listé (sans être exhaustif) des évènements annulés dans les prochains mois : la brocante de Temploux, le Corso de Jambes, la fête de la Musique, les Médiévales de la Citadelle, Quai Novèle, le Namur kayakrun, différents joggings, le Xterra, le village Provençal, la fête des voisins etc. La fête pour la réussite des CEB est postposée et devrait se tenir avant la fin 2020.

Il a ensuite réitéré son soutien aux acteurs du monde culturel, tout en ajoutant qu’il compte sur la créativité du secteur pour "nous offrir des moments de détente dont nous aurons bien besoin durant l’été".

Maxime Prévot, le bourgmestre de Namur, était l'invité de notre 13h:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK