Namur: la gare des bus sur la dalle du chemin de fer devrait être prête à l'automne 2021

A Namur, la nouvelle gare des bus, sur la dalle de la gare des trains, aurait dû être inaugurée fin de ce mois-ci. Mais le chantier a pris du retard. La faute notamment au coronavirus. Avec la covid, le chantier a été complètement à l’arrêt pendant trois mois. La reprise a aussi été lente aussi, le temps de mettre les mesures sanitaires en place. Et pour compliquer encore un peu plus ce chantier, il a fallu faire des travaux supplémentaires, notamment pour la pose du futur mat sur la rampe d’accès des bus.

Le mat sera placé sur le pont d’accès pendant les vacances de Carnaval ou de Pâques

Comme il faut fermer le boulevard de Chiny le long des rails pendant la pose du mat, les travaux ne pourront être effectués que pendant les vacances scolaires de Carnaval ou de Pâques. Dans la gare, la SNCB continue la démolition des anciens locaux de la police ; et au premier étage, elle aménage des ouvertures dans la dalle de béton pour les escaliers et escalators qui permettront d’accéder à la gare des bus.

Sur le toit, on pose la structure métallique pour les auvents et on maçonne les futurs bureaux pour le TEC. Il restera encore l’aménagement de l’aile Chiny (à droite de la gare). Celle-ci permettra de monter directement au premier étage en venant de la rue de Fer.

Et comme la SNCB est également maître d’œuvre pour les travaux de la ville, elle terminera le réaménagement de la place Léopold et du RAVeL le long du boulevard de Chiny, le long des rails. Donc: on le voit, il reste encore pas mal de travail ! Mais la SNCB espère que tout sera terminé au dernier trimestre 2021.

Déjà cinq ans de chantier

La future gare multimodale de Namur est un chantier de grande ampleur pour réaménager tout le site. La SNCB a donné les premiers coups de pelles fin 2015, il y a tout juste cinq ans.

Tout d’abord, il a fallu réaménager la gare elle-même, la façade et l’étage des voyageurs, avec une nouvelle salle d’attente, un nouvel espace de vente, d’accueil et d’information qui a été inauguré en juin 2019. Ensuite, pour accéder à la gare des bus sur la dalle, il a fallu construire des escaliers et ascenseurs.

Et finalement, la SNCB est aussi maître d’ouvrage pour d’autres intervenants. Pour le TEC, elle aménage la gare des bus au niveau +2, avec la rampe et le pont d’accès. Pour la Ville, elle réaménage la place Léopold. Et pour le SPW, c’est le pont de Louvain et le virage vers le boulevard Cauchy. Il reste donc encore du pain sur la planche... Cette fois-ci, la SNCB prévoit la fin du chantier dans le courant du dernier trimestre 2021.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK