Namur: Françoise Kinet exclue du parti Défi, Bernard Ducoffre démissionne

Françoise Kinet s'est fait assisté par l'avocat Jacques Englebert pour expliquer que son exclusion n'était qu'une farce, sans aucun respect des règles internes du parti.
Bernard Ducoffre annonce sa démission du parti Défi
Françoise Kinet s'est fait assisté par l'avocat Jacques Englebert pour expliquer que son exclusion n'était qu'une farce, sans aucun respect des règles internes du parti. Bernard Ducoffre annonce sa démission du parti Défi - © v.l/sudpresse

On s'y attendait, la conseillère communale Françoise Kinet a été exclue officiellement du parti Défi. Lundi, elle avait été entendue par le "comité des sages" du parti. Hier, elle a reçu le recommandé lui annonçant son exclusion. Elle n'a pas l'intention de faire appel de la décision, ni de porter plainte pour atteinte à la vie privée. Mais la conseillère communale a voulu "rétablir la vérité et défendre mon honneur". Pour ce faire, elle s'est fait assister par maître Jacques Englebert. Pour l'avocat, après analyse du dossier, il n'y a pas de doute, l'exclusion de Françoise Kinet est une farce. "On n'a pas respecté les règles internes du parti. On a d'abord annoncé son éviction par un communiqué de presse. Et pour rectifier le tir, elle a été entendue par le "comité des sages" du parti, mais a posteriori. L'exclusion ne repose sur aucun fondement, affirme Jacques Englebert, on ne peut rien reprocher à Françoise Kinet".

Bernard Ducoffre démissionne du parti Défi

Le colistier Bernard Ducoffre est venu accompagné par sa femme. Elle a tenu à être présente pour soutenir son mari. Le conseiller communal a annoncé qu'il démissionne du parti. Pour lui, la manière dont on a procédé est inacceptable. Il rappelle aussi que pour lui les remarques sur sa vie privée faites par le chef de groupe Pierre-Yves Dupuis sont inadmissibles.

Situation surréaliste au conseil communal

Ce soir, les quatre conseillers vont siéger sous l'étiquette Défi, même si deux n'en font plus partie. Cela est dû au Code wallon de la démocratie locale. Au niveau d'un conseil communal, seule une majorité d'élus peut exclure un membre du groupe. Et comme pour l'instant, il y a deux clans avec deux élus dans chaque camps, il n'est pas possible d’évincer quelqu'un du groupe communal. A moins que Françoise Kinet et Bernard Ducoffre décident eux-mêmes de siéger comme indépendants. Mais, disent-ils, cette question n'est pas à l'ordre du jour. Les quatre élus Défi siégeront donc ce soir côte à côte sur les bancs du conseil communal. Ambiance, ambiance.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK