Namur: des mesures de sécurité supplémentaires pour empêcher l'accès à l'Enjambée

Des mesures de sécurité supplémentaires pour empêcher l'accès à l'Enjambée
Des mesures de sécurité supplémentaires pour empêcher l'accès à l'Enjambée - © RTBF - Anaïs Stas

De nouvelles mesures de sécurité vont être prises pour empêcher l’accès à l’Enjambée, la passerelle cyclo piétonne, toujours en travaux, et qui doit à terme relier Jambes au Grognon. Actuellement, des barrières et des barbelés bloquent l’accès depuis les deux rives. Des barrières supplémentaires ont été installées au moment de la réouverture du RaVel.

Malgré ces différentes mesures, des jeunes de passage à Namur pour un enterrement de vie de garçon ont escaladé l’Enjambée depuis la Meuse. Ils avaient loué des Stand up paddles. L’incident a été photographié et est remonté aux oreilles du SPW qui demande au gestionnaire des travaux de prendre des mesures de sécurité supplémentaires. "Des barrières vont être installées pour empêcher l’accès depuis l’eau. On a demandé à notre police domaniale des voies navigables d’effectuer plus de patrouilles et de sensibiliser la capitainerie qui loue les Stand up paddles", explique Nicolas Yernaux, porte-parole du SPW.

Archives : Journal télévisé 05/12/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK