Namur–Brabant wallon : arrêts de travail dans les prisons

La prison de Namur fonctionne avec une dizaine de surveillants par pause. Pas d’appel pour l’instant à des renforts de police mais c’est prévu si la situation le requiert. Seuls les repas et les médicaments sont fournis aux détenus. Une situation qui devrait se prolonger demain en raison de la grève générale de 24 heures annoncée dans les prisons du Royaume.

A Andenne, Nivelles et Ittre, la situation est quasi-identique mais des policiers ont été requis pour assurer la surveillance aux cotés des surveillants qui sont au travail.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK