Les travaux de soudure sur le chantier de la passerelle de l'Enjambée reprennent cette semaine

Des ouvriers installent une ligne de vie pour sécuriser le chantier de l'Enjambée
Des ouvriers installent une ligne de vie pour sécuriser le chantier de l'Enjambée - © RTBF - Anaïs Stas

Des ouvriers installent aujourd’hui des lignes de vie sur la passerelle pour sécuriser le chantier. Mais énième rebondissement, ce ne sont pas des ouvriers de TCCE qui sont sur le pont, mais des ouvriers de TMI.

C’est finalement la société Techno Métal Industrie qui se voit confier la tâche de corriger les soudures bâclées de la société espagnole Emesa. Il y a quelques semaines, le SPW avait annoncé TCCE mais la société ne possède pas les agrégations nécessaires. Ce sera donc finalement TMI, qui était pressentie depuis le début, mais qui avait été écartée pour un problème de planning.

Eric Deneil, le gérant de TMI annonce commencer les corrections sur les soudures " cette semaine " et les travaux " devraient durer trois semaines s’il n’y a pas de gros soucis ".

Rappelons que le chantier de la passerelle de l’Enjambée est à l’arrêt depuis des mois, en cause des soudures mal effectuées qui provoquent des problèmes de géométrie. Une fois ces problèmes corriger le chantier pourra enfin reprendre son cours.

Journal télévisé 05/12/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK