Le salon Batireno a ouvert ses portes à Namur Expo.

Admirer ce qui est beau.. le bois fait recette au salon
2 images
Admirer ce qui est beau.. le bois fait recette au salon - © sbo@rtbf.be

De la prime pour des rénovations en passant par les plans d’architecte sans oublier les conseils en couleurs. Ce salon-là, le premier de l’année, fait le plein de bonnes idées et de conseils.

Batireno attend pas moins de 15.000 visiteurs pour cette édition 2017 nous explique Muriel HUNIN l’une des responsables presse du salon. Normal car le belge est attaché à ses briques et de plus en plus à son intérieur. Il aime recevoir des conseils en matière de décoration, de choix de couleurs ou encore les pièges à éviter dans le cas d’une rénovation. Et nous avons décidé d’opter pour ce type de conseils, gratuits en plus via ses workshops et conférences donnés par des spécialistes indépendants. ? La preuve que cela marche ? L’atelier réservé au choix des couleurs pour décorer la maison a fait le plein par deux fois sur l’après midi ! "

 

Mais, le salon Batireno c’est aussi l’occasion de découvrir le savoir-faire et le talent des gens de chez nous avec, par exemple, le grand stand des " scénettes de vie" proposé par le collectif Woodinspirations.be représenté par Gilles Koestel.

" Notre idée est de rassembler sur un site internet d’abord, en représentation visuelle et physique, comme ici sur le salon,ce que nos artisans wallons et bruxellois font de mieux à partir du bois.

Et c’est ainsi qu’au travers d’une dizaine d'espace différents, tous concoctés par Gilles Koestel, on découvre des objets de décoration qui vont du simple bougeoir en chêne massif à la lampe sophistiquée au lit d’enfants à la roue agenda ou encore aux meubles de jardin extérieurs. " Ils sont conçus en hêtre de chez nous et ont été passés au four! Ils ont été chauffés en effet d’abord pour leur permettre d’acquérir cette jolie couleur mais aussi et c’est en cela le côté innovant de la manière de faire de l’artisan pour éviter de devoir recourir à des produits chimiques pour les protéger des insectes ou de l’usure du temps" nous explique le représentant de Woodinspirations.be

Bien sûr, tout cela a un prix que beaucoup vont de suite comparer avec des produits de grande marque par exemple ou en provenance de l’étranger. " Mais il faut aussi comparé ce qui est comparable, ajoute Gilles Keostel. Un moment donné il faut savoir faire la part des choses et choisir entre ce qui est durable et ce qui ne l’est pas… Et içi vous savez qui a produit ce que vous allez garder durant des années. Un calcul à faire, un choix à poser."

Batireno au Palais des expos à Namur jusque et y compris dimanche prochain.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK