Le Relais Social Urbain Namurois déménage à Bomel

Derrière les volets clos, le Relais Social Urbain Namurois a commencé son emménagement
Derrière les volets clos, le Relais Social Urbain Namurois a commencé son emménagement - © Google

Le Relais Social Urbain Namurois déménage. Le Relais lutte contre l’exclusion sociale et il assiste les personnes en grande précarité, pour la plupart sans-abri.
A l’étroit dans ses locaux historiques de la rue Saint-Nicolas où elle était installée depuis 2007, l’association cherchait un autre lieu d’accueil. Elle l’a trouvé à Bomel, place Heylen.

Plus près des acteurs de la solidarité  

Le Relais quitte le centre-ville mais il se rapproche de ses protégés. Les Restos du Cœur, Une Main Tendue, l’Abri de nuit sont à deux pas.
Les locaux dans lesquels il s’installe auraient sans doute besoin d’un rafraîchissement mais ça viendra plus tard. L’essentiel est qu’ici, au moins, il y a de la place, expliquent Ermeline Legrain et Olivier Hissette, deux des coordinateurs.

Davantage de place  

Des bureaux à l’étage, des salles de réunion, une douche, des salles d’accueil et de soin… le Relais Social est en effet un peu plus à l’aise. Il pourra plus facilement prendre en charge ceux qui ont besoin de son aide et qui devaient parfois longuement patienter pour en bénéficier.

OK pour l'hiver 

L’emménagement sera vite terminé. Le nouveau local ouvre ses portes le 4 novembre prochain, pratiquement au moment où le plan grand froid sera mis en route. C'est capital puisque les travailleurs sociaux constatent déjà maintenant une précarité qui touche un public de plus en plus large. En témoigne, à Namur, la présence de sdf octogénaires dans les rues!

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK