Le Fort Saint Héribert a besoin de vous

une photo, une lettre...  tout document viendra à point pour cette exposition
2 images
une photo, une lettre... tout document viendra à point pour cette exposition - © sbo@rtbf.be

Centenaire de la grande guerre oblige, les manifestations seront nombreuses tout au long de cette année. A Wépion, la fondation qui gère le Fort saint Héribert entend fêter l’évènement avec plusieurs évènements. Le premier est programmé pour le 03 juin prochain. Il s’agit d’une grande exposition pour rendre hommage aux 480 soldats du Fort faits prisonniers en août 14 par les Allemands.

" Je suis à la recherche de photos, de cartes militaires, de lettres d’amour ou d’amitié," nous explique Françoise Legros, la secrétaire de la fondation." Les documents sont essentiels pour redonner vie à ces 480 soldats qui, un jour, ont été faits prisonniers et sont partis pour l’Allemagne. Parfois sans même pouvoir prévenir leurs familles. "

Et c’est justement aux familles de ces soldats mais aussi aux historiens, aux passionnés de la première guerre mondiale qui ont dans leurs tiroirs quelques souvenirs de cet épisode historique, que la secrétaire de la fondation fait appel. " J’ai déjà reçu quelques documents de haute valeur, des lettres d’amour, des photos de prisonniers qui étaient détenus en Allemagne mais si, pour cette grande exposition, nous voulons redonner vie à ces 480 soldats de la garnison du Fort, nous avons besoin de plus de documents encore. Qui étaient-ils ? Avaient-ils des enfants ? Quel était le métier d’un tel ? Comment ont-ils vécu leur captivité ? D’où cet appel lancé via les médias", termine Françoise Legros.

Parmi les documents déjà en sa possession, Françoise Legros relit avec émotion la lettre d’amour envoyée par un des soldats prisonniers ou encore les explications d’un père qui parle du décès de la maman et de son impossibilité à prévenir plus tôt son fils parti en Allemagne.

Il y a tellement de manière de leur rendre hommage ajoute Françoise Legros mais cette exposition nous informera sur qui étaient vraiment ces soldats. Nous avons donc vraiment besoin de ces documents historiques qui seront bien sûr photocopiés ou scannés avec le plus grand soin et rendus immédiatement à leurs propriétaires."

 

Pour tout contact : fortsaintheribert@hotmail.com

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK