Un hôtel 4 étoiles, un centre balnéo et des salles de séminaires pour le casino de Namur

Le casino de Namur deviendra début 2019 le Namur Casino Resort avec un hôtel 4 étoiles de 97 chambres, le casino et l'espace de paris sportif, un centre fitness et balnéothérapie, un restaurant, une brasserie, une salle de séminaires et une salle de spectacle, annonce Emmanuel Mewissen, administrateur-délégué d'Ardent Group, ex-Circus.

L'objectif est d'atteindre les 240 000 visiteurs annuels contre 180 000 actuellement. D'un budget de près de 18 millions d'euros, le chantier de 25 mois, au cours duquel le casino restera ouvert, devrait commencer fin 2016.

"Les casinos vont mal, car le grand virage sur internet cannibalise tout ce qui est terrestre. Nous devons apprendre à survivre et pour cela, il faut offrir une expérience. Résoudre cette équation passait pour nous par la création d'un concept resort dans lequel les clients peuvent passer un week-end touristique. Ce resort est l'outil dont avait besoin le casino", souligne Emmanuel Mewissen.

Le commerçant du futur

Pourtant, le groupe liégeois n'a pas raté le virage de l'e-business. Sur les 500 personnes employées en Wallonie, une centaine sont de jeunes développeurs qui travaillent pour la plateforme de jeux en ligne "Circus.be" 100 pour 100 wallonne. Emmanuel Mewissen est très fier "d'avoir réussi à transformer notre vieux métier en utilisant les nouvelles technologies. C'est grâce à cela qu'on peut se diriger vers ce qui, pour moi, est le concept du commerçant du futur. A savoir, une présence partagée en ligne et une autre dans le monde terrestre.  A la différence près que pour convaincre les gens de venir consommer dans le terrestre, il faut leur offrir quelque chose en plus. Et ce petit plus c'est l'expérience. Il faut donc donner toute une série de chose qu'on ne peut pas trouver sur internet: le petit restaurant avec la vue sur la Meuse, la petite balnéo, la chambre douillette et le petit spectacle."

Le casino restera la propriété de la ville de Namur

Propriété de la Régie foncière communale, l'hôtel-casino d'un total de 5000 m², dont 1400 au sol, comptera 50 chambres supplémentaires, passant de 47 à 97 chambres. Avec un taux d'occupation actuel de 75% et 12 000 nuitées annuelles, l'hôtel Beauregard 2 étoiles, qui deviendra un Mecure 4 étoiles, devrait atteindre les 25 000 nuitées par an et permettre de combler le "déficit chronique du parc hôtelier sur le territoire namurois lors de grands événements", selon le bourgmestre Maxime Prévot.

Avec 130 équivalents temps-plein actuellement, le premier casino de Wallonie, qui accueille 30% de clientèle néerlandophone, créera 50 emplois supplémentaires.

Le financement est réparti entre les actionnaires d'Ardent Group, Namur Invest (15% du total, soit 50% des fonds en capitaux propres) et un financement bancaire classique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK