La saison des champignons n'a toujours pas démarré

La saison des champignons n’a toujours pas démarré
2 images
La saison des champignons n’a toujours pas démarré - © RTBF - Anaïs Stas

Pour le promeneur habitué de la forêt, l’amateur de fricassé de bolets, le constat est sans appel : pas un seul champignon visible dans les sous-bois. Ce calme plat est causé par la sécheresse. Depuis environ quatre ans, la saison mycologique, c’est-à-dire la saison d’apparition des champignons est retardée et plus courte. "Traditionnellement, elle débute fin août. Mais depuis quelques années on doit attendre début octobre" explique Bernard Clesse, mycologue à l’association des naturalistes de Belgique. Les champignons souffrent de la sécheresse. A noter que dans certaines prairies, "après de fortes pluies, des champignons, parfois en grande quantité peuvent apparaître, mais le phénomène est très localisé" précise le mycologue. 

Les champignons sont essentiels dans l’écosystème

Si les champignons ne sont pas visibles à la surface, ils sont bien présents dans le sol (leur mycélium). Rien qu’en Belgique, on estime qu’il y a environ 10.000 espèces. Et ils jouent un rôle essentiel dans l’écosystème.

Les mycorhizes, par exemple, s’associent aux racines des plantes. Ces champignons permettent d’augmenter la capacité d’absorption des plantes : eau, sels minéraux. "C’est une symbiose. Le champignon permet notamment à la plante d’être plus résistante à la sécheresse. En échange, le champignon reçoit de la matière organique. Sans ce champignon, énormément de plantes auraient déjà été décimées par la sécheresse". Mais en ce moment, à certains endroits, il n’y a plus d’eau à absorber. Même ces champignons manquent d’humidité.

Archives JT du 20/10/2019 - Champignons : les découvrir, les apprécier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK