Coronavirus: la mobilisation publique sauve les fouilles au Parlement wallon

Le site, près de la confluence de Sambre et Meuse, est peuplé depuis la plus haute antiquité
2 images
Le site, près de la confluence de Sambre et Meuse, est peuplé depuis la plus haute antiquité - © Carl Defoy - RTBF

Faut-il y voir la pression de l’opinion publique et les 7000 signatures recueillies par une pétition ? Le chantier de fouilles à côté du Parlement wallon va finalement reprendre. Les travaux de terrassement sont reportés.

Le chantier avait été interrompu à cause des mesures de confinement. Il risquait de ne jamais reprendre. Le Parlement avait en effet demandé à l'entreprise qui construit ses bureaux de reprendre le travail immédiatement.

Chantier sauvé !

Ce lundi soir, le Président du Parlement, Jean-Claude Marcourt a confirmé qu’un accord avait été conclu entre ses services et ceux de l’Agence WAllonne du Patrimoine. Le travail archéologique reprendra progressivement à partir du 3 ou 4 mai et pourra se prolonger jusqu’au 31. Les chercheurs récupèrent ainsi le mois de travail qu’ils craignaient de perdre.

Trouver des protections

D’ici la reprise des fouilles, ils doivent trouver les protections qui leur permettront de travailler sur ce chantier possiblement hanté par le coronavirus mais aussi chargé de métaux lourds. C’est d’ailleurs pour cette dernière raison que les terres excavées seront versées dans des bigs bags, déplacées et tamisées sur un autre site.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Accord in extremis

Les conditions de travail seront sans aucun doute compliquées mais l’habitat médiéval, les entrepôts, le rempart et les ateliers artisanaux pourront finalement être examinés et livrer les informations précieuses que la reprise prématurée des travaux de construction aurait irrémédiablement ensevelies.

 

Reportage JT sur l'interruption des fouilles, ce 14 avril

Reportage JT sur l'interruption des fouilles, ce 14 avril

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK