La faillite de l'entreprise Théret a été prononcée

Confirmation d'une mauvaise nouvelle attendue par les travailleurs de Beauraing... le tribunal de commerce de Dinant a déclaré jeudi l’entreprise Théret en faillite.
La société de construction tentait de garder la tête hors de l'eau, après deux ans de dérives financières. Mais malgré une procédure de redressement judiciaire, elle n'a pas pu trouver de solution. Un curateur a donc été désigné.
Pour rappel, l'entrepriseThéret a interrompu de nombreux chantiers. Parmi ses créanciers : des villes et des communes. Certains clients ont résilié leur contrat et négocient directement avec les sous-traitants. Exemples : le chantier du centre d'entraînement pour judokas, à Louvain-la-Neuve ; ou les vestiaires de l'école de foot, à Eghezée.
L'entreprise Théret emploie plus de 70 ouvriers et une quarantaine de membres de personnel administratif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK