La brocante de Temploux, un événement fédérateur au profit des associations et de la collectivité

La brocante de Temploux est la plus grande de Belgique, la météo estivale du week-end y amènera beaucoup de monde.
4 images
La brocante de Temploux est la plus grande de Belgique, la météo estivale du week-end y amènera beaucoup de monde. - © Hugues Van Peel - RTBF

Il y a la toute grande foule ce samedi à Temploux, près de Namur, à l’occasion de la 42e brocante dans les rues du village. On y attend entre 100 et 150.000 personnes jusqu’à la fin de week-end. Cet événement est le plus grand du genre en Belgique et sa réussite repose sur une organisation sans faille, impliquant de nombreux habitants.

Dans la famille Halleux, par exemple, Marie-Jeanne prépare des sandwichs, son fils, Maxime, s’occupe d’un stand de nourriture, et son mari, Luc, qui a longtemps présidé l’ASBL de la brocante, s’occupe désormais des exposants.

"Je m’occupe des réservations de tous les brocanteurs, sur les six kilomètres du circuit. C’est moi qui gère ça avec un petit groupe depuis début mars."

De l'argent pour les associations

Le week-end de la brocante, à Temploux, presque tout le monde a son rôle à jouer. "Ma fille travaille dans différents stands, mon fils est dans l’équipe technique et mon mari est patrouilleur", explique Isabelle, membre du comité d’organisation.

Et si l’événement fédère autant, c’est parce qu’il profite à tous. Depuis des années, l’ASBL de la brocante soutient financièrement les associations du village, et parfois même des associations extérieures. Parmi les bénéficiaires cette année, l’ASBL Petit Jules deviendra grand, qui vient en aide à un enfant atteint d’une maladie orpheline.

"Chacun sait pourquoi il est bénévole, poursuit Isabelle. Non seulement il y a la convivialité, mais en plus on joint l’utile à l’agréable, parce qu’on sait que les associations sont aidées."

Faire du sport, grâce à la brocante

Et en plus, les bénéfices de la brocante ont aussi permis la construction d’infrastructures sportives. "On a participé, en partenariat avec la ville de Namur, à la construction du hall omnisports. On y a injecté 250.000 euros. Il y a quelques années, on a aussi acheté un terrain de deux hectares où il y a le terrain de foot et des terrains de tennis. On a aussi recouvert deux terrains de tennis. On en est maintenant à six terrains de tennis".

La brocante, vecteur de convivialité, a donc aussi contribué, au fil des ans, à l’amélioration du cadre de vie des villageois. Et ce n’est sans doute pas près de s’arrêter.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK