L'un des auteurs présumés d'une prise d'otage à Sambreville, placé sous mandat d'arrêt

Une perquisition a eu lieu au domicile de Molenbeek de l'homme, qui avait été interpellé et privé de liberté mardi soir (illustration).
Une perquisition a eu lieu au domicile de Molenbeek de l'homme, qui avait été interpellé et privé de liberté mardi soir (illustration). - © DR

Un jeune homme d'une vingtaine d'années, soupçonné d'être l'un des quatre auteurs d'une "violente" prise d'otage dans un immeuble de l'avenue Président Roosevelt à Sambreville le 4 décembre 2016, a été placé sous mandat d'arrêt mercredi matin, a indiqué le procureur du roi de Namur à l'agence Belga. Une perquisition a eu lieu au domicile de Molenbeek de l'homme, qui avait été interpellé et privé de liberté mardi soir.

Le dimanche 4 décembre vers 19h00, quatre individus, encagoulés et armés, avaient pris en otage un couple de propriétaires ainsi que trois locataires d'un immeuble de Sambreville pendant plusieurs heures. Une des victimes avait finalement pu déclencher l'alarme et alerter la police, mais les suspects avaient réussi à prendre la fuite avant que la police n'arrive sur place, emportant de l'argent et des bijoux.

Les victimes avaient été "secouées", mais n'étaient que légèrement blessées, les auteurs n'ayant pas fait usage de leurs armes. Les malfrats étaient quant à eux partis au volant d'une voiture qu'ils avaient abandonnée un peu plus loin, en prenant soin d'y mettre le feu.

"Le déroulement de la prise d'otage nous permet de penser qu'il s'agit d'une bande organisée et professionnelle", a précisé le procureur qui ajoute qu'ils voulaient très certainement emporter plus de choses, mais qu'ils ont été surpris par la police.

Une enquête avait été ouverte et a permis d'interpeller mardi en fin de journée, un premier suspect originaire de Molenbeek. Auditionné, le jeune homme nie les faits et a été placé sous mandat d'arrêt.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir