L'Intime Festival, une cinquième édition moins tragique

Clap 5e - l'Intime Festival de Benoît Poelvoorde fête cet été son cinquième anniversaire
4 images
Clap 5e - l'Intime Festival de Benoît Poelvoorde fête cet été son cinquième anniversaire - © Monika Wachter - RTBF

C'est Benoît Poelvoorde, le directeur artistique, qui le dit. Le comédien namurois est à l'initiative de ce festival à la croisée des mondes de la littérature, du cinéma et du théâtre. Mais cette cinquième édition sera un peu moins tragique, explique Benoît Poelvoorde. "Depuis quatre ans, on nous a beaucoup fait le reproche d'avoir des auteurs assez dépressifs. Mais je dis, ce n'est pas de ma faute si chez beaucoup d'auteurs qui se posent des questions et qui ont un rapport à l'intime, c'est souvent dépressif. Alors, on a fait un effort cette année. Même si le livre "Mon chien stupide" de John Fante, c'est très drôle, ça reste quand-même un livre de dépressif."

"Et je persiste, comme je l'ai dit la première année: on a besoin d'échanger. Moi, je pense qu'on a vraiment profondément besoin de douceur, de communier ensemble. Alors, le livre pour moi, en dehors de vous divertir, il est quand-même aussi là pour vous faire avancer, réfléchir ou tout au moins pour rendre les choses supportables. Et on a essayé ici d'être un peu moins... tragique on va dire. Mais la vie est tragique."

Il y a évidemment toujours les grandes lectures, très prisées. On retiendra cette année l'actrice française Mélanie Doutey, qui tient le rôle principal dans la série "Clara Sheller". Elle lira un extrait du livre "Le chœur des femmes" ensemble avec son auteur Martin Winckler. Jean-François Balmer, le flic dans la série "Boulevard du Palais", lira un extrait  de "Mon chien stupide" de John Fante. D'autres livres sont à l'honneur. "Le cœur sauvage" de Robin MacArthur sera lu par la comédienne Céline Sallette. L'acteur Jean-Quentin Châtelain interprétera un extrait de "L'Etranger" d'Albert Camus.

Des coups de cœurs hors des sentiers battus

Cette année, Benoît Poelvoorde a voulu prendre plus de risques. Il a beaucoup insisté pour que des coups de cœur soient plus de l'ordre de la créativité et un peu en dehors du livre. "C'est casse-gueule, mais prenons par exemple Philippe Katerine qui va faire une conférence-spectacle. Même sa façon de se déplacer est une œuvre d'art. Sans moquerie aucune, que du contraire. Il a une sorte de vie intérieure, c'est assez rare de voir ça. On aura l'occasion de parler de son livre. Il va chanter. Mais il veut des enfants dans la salle pour chanter avec lui."

Le tampographe

L'Intime Festival sort aussi des sentiers battus avec l'artiste français Vincent Sardon. "Beaucoup de gens nous envie qu'il ait accepté. Il est incroyable. C'est un artiste plasticien qui ne fait que des tampons. Il a une créativité ! Vous allez voir. C'est tellement drôle et en même temps c'est tellement juste ! C'est un homme qui gagne à être rencontré. Et je suis curieux, comme le spectateur, de voir cet homme, de lui parler, de le féliciter et de l'entendre communier avec nous."

L'encyclopédie du baraki"

"L'été des charognes" écrit est lu par l'auteur français Simon Johannin est un autre coup de cœur créatif de Benoît Poelvoorde. "Dans ce livre, le narrateur est un enfant de neuf ans. C'est un livre très dur, très âpre. Ce sont des gens qui vivent littéralement en marge de la société alors qu'ils sont nos voisins!" L'acteur namurois se retrouve dans ce livre. "Moi, je suis un gros baraki ! Pour moi, ce n'est pas péjoratif. En tout cas je serai là à la lecture. Et je veux rencontrer l'auteur. Il est très jeune et très doué. Chapeau !"

L'Intime Festival à l'école

Au rayon des nouveautés, le festival se prolonge pendant l'hiver avec trois grandes lectures au théâtre de Namur. Mais l'Intime va surtout cette année à la rencontre des enfants et des adolescents. Chloé Colpé, la responsable programmation et production tient beaucoup à cet aspect du festival. Une classe de septième professionnelle prépare un journal de bord intime et collectif. Les quinze élèves sont encadrés par des artistes pour l'écriture et la vidéo. Et une classe de cinquième primaire réalisera un livre audio-illustré avec de la lecture à voix haute, du dessin et de la musique. 300 élèves de plus de 16 ans pourront participer avec leur école à différentes découvertes de la littérature et du livre.

L'Intime Festival aura lieu du vendredi 25 au dimanche 27 août 2017 au théâtre de Namur. Il va se clôturer avec un autre moment qui sort des sentiers battus: une chorale avec 32 choristes amateurs, sous la baguette du chef d'orchestre Etienne Rappe. Ils vont rendre un hommage à Alain Souchon. Ce sera en clôture du festival, le dimanche soir, sur la place du théâtre.

Ecoutez l'interview de Benoit Poelvoorde par Monika Wachter

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK