L'abbaye de Maredsous, troisième attraction la plus populaire de Wallonie

2019 a été un cru particulièrement bon pour l’abbaye de Maredsous. On ne parle pas de bière ou de fromage, mais de visiteurs. 530.000 personnes ont foulé les portes de la célèbre abbaye. Un chiffre en légère augmentation. Il s’agit ici d’une estimation car l’entrée n’est pas payante. C’est un comptage qui est effectué à plusieurs reprises au cours de l’année, comme le confirme Bernard Torlet, le directeur du centre d’accueil : " A 19 reprises sur l’année, pendant différentes périodes, des personnes sont placées aux entrées et effectuent un comptage. Ces chiffres sont ensuite compilés et extrapolés pour donner une estimation."

La gratuité du site, c’est l’un des atouts de l’abbaye. Ici pas de parking ni de toilette payante, l’accès est libre et ouvert 364 jours par an : "Notre seul jour de fermeture est le premier janvier." Pas de consommation obligatoire non plus dans la brasserie ou en terrasse, tout le monde est la bienvenue selon le directeur du site. Il est vrai que l’abbaye de Maredsous n’est pas une entreprise commerciale, les bénéfices servent à l’entretien du site ou sont versés à des œuvres caritatives.

Une trentaine de personnes est employée par la brasserie, le lieu de passage incontournable du domaine. "Beaucoup de visiteurs viennent juste boire une bière, déguster une tartine au fromage ou tout simplement acheter un pain produit pour l'abbaye. " Des visiteurs qui sont souvent des habitués et qui reviennent très régulièrement. Ce matin nous avons ainsi rencontré un couple d’octogénaire qui vient brûler un cierge tous les mois dans la basilique avant de venir boire un verre et de manger une tartine au restaurant. Pour le directeur, venir manger à l’abbaye de Maredsous, c’est une tradition dans de nombreuses familles : "C’est un peu comme une madeleine de Proust ou un pèlerinage. Les habitués sont venus avec leurs parents ou leurs grands-parents pour manger une tartine ou un chocolat chaud. Ils reviennent ici avec leurs enfants pour continuer cette tradition qui leur rappelle de bons souvenirs."

Mais en dehors des habitués, il y a de plus en plus de visiteurs étrangers qui prennent part à la visite guidée du site. Une visite qui démarre dans la basilique, se poursuit par le cloître et se termine dans la fromagerie. Des touristes chinois ou américains qui connaissent Maredsous grâce à sa bière. Christian Mattelart, guide depuis 20 ans sur le site a fait des rencontres inédites :" Un jour j’ai reçu un groupe de touristes chinois qui venaient du centre de la Chine. Ils m’ont montré des photos sur lesquelles on les voyait boire la bière de Maredsous… C’est grâce à la bière qu’ils ont débarquée ici, mais ils découvrent ensuite l’histoire et le patrimoine du site."

Certains visiteurs sont toutefois déçus quand ils découvrent que la bière de Maredsous n’est pas produite sur le site de l’abbaye. Mais pour remédier à cela, la direction travaille sur l’ouverture d’une microbrasserie pour qu’une odeur de bière flotte sur le site de plusieurs hectares.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK