Jemeppe-sur-Sambre : les projets de la rupture

Les images du futur nouveau centre culturel Gabrielle Bernard viennent d'être dévoilées. Il y aura une salle de spectacle de 220 places, la bibliothèque ainsi qu'un espace modulable et polyvalent
Les images du futur nouveau centre culturel Gabrielle Bernard viennent d'être dévoilées. Il y aura une salle de spectacle de 220 places, la bibliothèque ainsi qu'un espace modulable et polyvalent - © Commune de Jemeppe-sur-Sambre

L'extension du hall sportif et d'une maison de repos, la construction d'un nouveau centre culturel ou encore la fin des gros travaux de rénovation de la piscine. Les projets ne manquent pas pour les prochains mois à Jemeppe-sur-Sambre. Ils ont été présentés et détaillés ce matin par la nouvelle majorité. Une volonté de transparence vis-à-vis de la population. Mais pas seulement.

Officiellement, cet important exercice de communication est organisé pour rassurer la population sur l'état d'avancement des gros dossiers communaux. Mais officieusement, "cela démontre aussi un changement", selon la bourgmestre MR Stéphanie Thoron. L'échevin cdH Pierre Collard-Bovy renchérit "cela montre une autre gestion, plus proactive". Pour le groupe Sel, l'échevine Delphine Hachez ajoute "qu'il y a désormais plus de démocratie". Enfin, chez Ecolo Pierre Seron précise que "ce qui fait du bien à Jemeppe, c'est aussi la jeunesse". 

Bref, pas besoin de décodeur pour comprendre que la nouvelle majorité met aussi en avant sa rupture par rapport aux 18 ans de pouvoir absolu du socialiste Joseph Daussogne. Les gros dossiers en cours seraient d'ailleurs les conséquences du passé. Par exemple, devoir dépenser 10 millions d'euros pour la rénovation et l'extension de la maison de repos Van Cutsem, 4 pour des travaux similaires au hall sportif ou encore 2,7 millions pour rénover complètement la piscine, toujours fermée pour cause de légionellose. "Ce sont des bâtiments qui n'ont jamais vraiment été entretenus, si ce n'est par petites touches", dénonce l'échevin des travaux Pierre-Collard-Bovy. "Nous sommes donc obligés de faire des interventions beaucoup plus importantes aujourd'hui".

Ces projets, ainsi que la construction d'un nouveau centre culturel, devraient être finalisés d'ici la fin de la législature. En clair, il faut investir. Le budget extraordinaire de Jemeppe-sur-Sambre est passé de 18 millions en 2012 à 22 aujourd'hui. "C'est le prix à payer pour corriger les erreurs du passé", selon la nouvelle majorité.

 

Bruno Schmitz

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK