Jemeppe-sur-Sambre : incendie volontaire à l’ancienne école de Bas-Wérichet

L’incendie s’est déclaré jeudi soir. Le sinistre a ravagé une partie de cet ancien établissement scolaire, propriété de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Au moins deux classes sont totalement détruites.

Un jeune homme de 18 ans a été interpellé cette nuit. Il reconnaît avoir mis le feu volontairement au bâtiment. "Ses motivations paraissent de prime abord futiles", commente le porte-parole du Parquet Etienne Gaublomme. Un juge d'instruction a été désigné et un mandat d'arrêt a été requis.

"Il faut démolir ce bâtiment"

L’école en question est fermée depuis plusieurs années en raison de la présence d’amiante dans cette construction de type RTG. "Hier nous avons dû demander au voisinage de fermer portes et fenêtres", ajoute le commandant des pompiers Marc Gilbert.

Plusieurs rapports de sécurité ont été dressés mais, selon le chef de corps de la zone de secours, la Fédération Wallonie-Bruxelles ne bouge pas : "le bâtiment est squatté. Il n’y a plus ni eau, ni électricité. Il faut démolir ce bâtiment."

2 images
© Dominique Zakrzewski

Les pompiers avaient constaté plusieurs incendies suspects dans le quartier depuis quelques jours, notamment sur des caddies de magasins. "Il ne faut pas prendre ça à la légère, commente Marc GilbertIl y a plusieurs entreprises avec des produits dangereux à proximité."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK