Intercommunale des eaux du Condroz: la situation devient critique

Le Hoyoux est à son plus bas niveau.
Le Hoyoux est à son plus bas niveau. - © Sonia Boulanger

Beaucoup de soleil et peu d'eau. Cela signifie que dans certaines communes la situation est jugée critique et que des restrictions ont été prises.

Au sein de l'intercommunale des eaux du Condroz , on n'en est pas encore là. Mais pour Havelange, Ciney, Hamois, Somme Leuze et Hotton, il va falloir faire attention.
Et le fontainier de l'intercommunale, Didier KINART met en garde ses concitoyens. En effet en 26 ans il n'avait encore jamais vu le niveaux du Hoyoux aussi bas a t-il précisé :

"Normalement vous avez deux sorties ici, et sur les deux sorties l'eau doit s'écouler. Heureusement lors du captage nous avons créé une réserve d'eau, qui fait 80 à 1 000 mètres cubes, mais le débit en arrivant est inférieur au débit de sortie. Et cela va poser problème dans les jours à venir."

Parce qu'effectivement le niveau actuel du captage est de 40 cm plus bas qu'en temps normal. Et face à ces fortes chaleurs, les usagers consomment encore plus :

"Normalement ici sur un pompage on fait à peu près 550 mètres cubes par jour, et on est déjà à 900 mètres cubes. Les gens consomment pour leur piscine, et pour d'autres choses. Les fermiers achètent des bacs qu'ils alimentent en eau, puisée dans les ruisseaux. Ca assèche encore un peu plus rapidement les cours d'eau. Il viendrait une petite pluie, ça pourrait faire du bien, les gens arrêterait d'arroser les jardins."
Les restrictions ne sont pas encore à l'ordre du jour, mais utiliser l'eau avec parcimonie est vivement conseillé.

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir