Infor Jeunes: "Il faut trouver de nouveaux jobs étudiants"

Il faut réinventer les jobs étudiants dit Infor Jeunes
Il faut réinventer les jobs étudiants dit Infor Jeunes - © RichLegg - Getty Images

Avec la crise du covid, les jobs étudiants ont fondu comme neige au soleil. L’horeca est fermé et le baby-sitting est interdit à cause de la limitation des contacts sociaux. "Il faut donc réinventer le job étudiant" dit Marie-Pierre Van Dooren, directrice Infor Jeunes Wallonie-Bruxelles. "Les jeunes sont en demande de job étudiant non pas spécialement pour se faire de l’argent de poche mais pour financer leurs études ou pour venir en aide à leurs parents".

De nouvelles demandes ont émergé sur le marché de l’emploi

A Infor Jeunes, "on les invite aujourd’hui à se réinventer et à voir quelles sont les nouvelles demandes qui ont émergé sur le marché de l’emploi suite à la crise sanitaire. On a pu s’apercevoir qu’il y avait des postes comme réassortisseur dans des magasins essentiels, des agents de nettoyage pour la désinfection des caddies ou des livreurs pour les plates-formes de repas à domicile".

Les différents ministres de la santé ont également parlé d’autres besoins actuels dans l’aide à la personne. "On pense notamment aux maisons de repos ou aux hôpitaux. Et puis on a aussi pu se rendre compte qu’il y avait des demandes pour des stewards dans les hôtels pour réaliser de la prévention sur le covid-19 dans des espaces d’accueil".

Infor Jeunes a quinze antennes plus des points relais en Wallonie. Cette année, les demandes de renseignements sur les bourses d’études ont augmenté de quinze pour cent (400 en 2019 contre 463 en 2020). Mais ce sont surtout les demandes d’informations sur les aides financières du CPAS qui ont explosé. Elles sont passées de 200 en 2019 à 345 en 2020 ; et l’année qui n’est pas encore terminée.

Journal télévisé 17/11/2020

Les étudiants dénoncent leur précarité, et demande plus de moyens pour les aider.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK