Important élan de solidarité envers les producteurs de pommes et de poires

Préparation des sacs à destination des 500 courtiers
2 images
Préparation des sacs à destination des 500 courtiers - © Monika Wachter RTBF

Une société d'assurance namuroise, installée sur les coteaux de la Citadelle, vient de commander 6 tonnes auprès de Serges Fallon, un producteur de Hanret, près d'Eghezée. Il apportera 1500 kilos par semaine, pendant un mois. Thierry Ronveaux, le patron de l'entreprise namuroise, va offrir ces fruits à ses clients. 500 courtiers vont recevoir 3 kilos de pommes et de poires par semaine pendant un mois.

Pour Thierry Ronveaux, "c'est un geste sympathique au niveau du marketing, et c'est un geste de soutien des petites PME de la région."

Il ne va pas en rester là. Il va commander 100 tonnes supplémentaires pour une autre opération marketing. "Pour chaque nouvelle RC auto, nous proposons au nouvel assuré de désigner une école à laquelle nous livrerons 25 kilos de pommes. Et nous allons faire l'opération pour les 4000 premiers."

Serge Fallon a une bonne vue d'ensemble. Il est aussi président de la Fédération wallonne horticole. Plus de 700 000 tonnes de pommes et de poires sont produites en moyenne par an. Surtout en Flandre. Seulement 8% sont des producteurs wallons. Tous les élans de solidarité sont donc les bienvenus.

C'est extraordinaire

"C'est extraordinaire. Pour finir, on va arriver au mois de mars et il n'y aura plus de fruits à manger en Belgique, dit-il en riant. Non, c'est un peu utopique. Mais moi, j'ai dit que c'est une crise qui allait peut-être être bénéfique. Moi je pense que les gens maintenant ont envie de manger local, wallon, belge. Je trouve qu'il y a vraiment un élan de solidarité vis-à-vis de l'arboriculture fruitière. C'est bien."

L'initiative de Thierry Ronveaux n'est qu'une parmi d'autres. Des homes ou encore des particuliers regroupant une commande pour tout un quartier se sont manifestés auprès de Serge Fallon pour acheter des centaines de kilos.

Monika Wachter

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK