Han-sur-Lesse: des archéologues font de la plongée

Han-sur-Lesse: des archéologues font de la plongée
Han-sur-Lesse: des archéologues font de la plongée - © Tous droits réservés

A la sortie des grottes de Han, Marc Jasinski, plongeur spéléologue, a découvert, il y a plus de 50 ans, que le lit de la Lesse renfermait des centaines d'objets anciens dont certains datent de l'époque post pré-historique. Depuis ce jour-là, des plongeurs, passionnés d'archéologie, ne cessent d'explorer les fonds de la rivière. Les trouvailles sont exceptionelles.

Bijoux, armes, céramiques, ... de nombreuses pièces découvertes au fond de la Lesse sont dans un état de conservation remarquable. Elles n'auraient jamais pu être retrouvées sans le travail acharné d'archéologues. Sous l'eau, ces plongeurs confirmés grattent les différentes couches qui caractérisent différentes époques.

Grâce à un système d'aspirateur, les sédiments et tout ce qui reste dans le lit de la rivière remontent à la surface. Le tout est ensuite trié dans des tamis. Parfois, il y a de très bonnes surprises. La plupart des objets datent de l'âge du bronze mais on retrouve, ici, des traces de la deuxième guerre mondiale. Les spécialistes ont la preuve que des hommes et des femmes sont venus se cacher ici en 40-45.

Un musée "le Préhistohan" met, cette année, a l'honneur les 50 ans de fouilles subaquatiques dans les eaux de la Lesse. L'exposition vous emmène à la découverte d'un des plus fabuleux trésors archéologiques de Belgique. On parle même, dans le monde des archéologues, du plus prestigieux site de recherche de l'Europe occidentale.

D. Brichard

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK