Gare de Namur : la pose du mât du pont haubané reportée

Gare de Namur: le mât du pont haubané posé ce matin
2 images
Gare de Namur: le mât du pont haubané posé ce matin - © Tous droits réservés

C’est une étape majeure du vaste chantier, entamé en 2016. Pour accéder à la nouvelle station routière, au deuxième étage de la gare de Namur, le mât et les haubans devaient être posés ce matin. Mais un problème technique sur la grue de 750 tonnes qui doit acheminer l’imposante structure sur le pont a connu un problème technique. Cette manœuvre impressionnante est donc reportée à une date encore indéterminée.

Opération délicate

Ce mercredi, la grue a pourtant déjà été dressée. Mardi, les éléments métalliques ont été acheminés par convoi exceptionnel, durant la nuit, depuis l’entreprise TMI d’Andenne : "Il sera maintenu avec des câbles provisoires. Dans les prochaines semaines, jusqu’aux congés d’été, on va progressivement placer les câbles définitifs qui doivent donner au pont son visage définitif, précise Thierry Corda, chef de projet à la SNCB.

Un nouveau visage pour la gare

Le dressage du mât de ce pont haubané va permettre d’accélérer la finalisation de la gare multimodale : "C’est une étape cruciale à tous points de vue", souligne Thierry Corda. "D’abord symboliquement, c’est l’ouvrage le plus complexe du chantier. C’est une prouesse technique. D’un point de vue pratique, ça va nous permettre d’accéder avec des véhicules lourds sur le toit de la gare ferroviaire et donc d’achever la future gare routière."

Si le planning est finalement respecté, le TEC pourrait emménager pour la fin de l’année ou début 2022. La finalisation des façades de SNCB indiquant le nom de la ville sera achevée dans les prochaines semaines.

 

Reportage de notre JT du 9 avril :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK