Foyer namurois : six mois de retard pour le projet " Coquelet " à Bomel

Ce projet initié en septembre 2013 s’inscrit dans la continuité de deux bâtiments existants. Les appartements " passifs " répondront aux exigences PEB propres au secteur afin de limiter au maximum les dépenses énergétiques. Initialement l’avant-projet devait être approuvé en février 2016 mais la suspension de la procédure du choix de l’architecte par le Conseil d’Etat entraînera au moins six mois de retard car la procédure doit être recommencée. C’est sur recours d’un architecte écarté de la procédure que le Conseil d’Etat s’est penché sur le dossier. Il a donné raison au requérant qui estimait que le cahier des charges n’était pas suffisamment précis. Certains candidats ont présenté des projets où les vingt appartements étaient divisés en deux bâtiments distincts.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK