Florennes : Vador avec son avion Dark Falcon sera le nouveau pilote F-16 de démonstration

Le commandant Stefan Darte, alias Vador, devant son F-16, alias Dark Falcon, à la base aérienne de Florennes, le futur pilote de démonstration F-16 aux meetings aériens pour les trois prochaines années
2 images
Le commandant Stefan Darte, alias Vador, devant son F-16, alias Dark Falcon, à la base aérienne de Florennes, le futur pilote de démonstration F-16 aux meetings aériens pour les trois prochaines années - © Monika Wachter - RTBF

C'est une tradition chez les militaires. Tous les trois ans, l'unique pilote de démonstration F-16 de la force aérienne belge change de site, soit Kleine-Brogel, soit Florennes, là où ces avions de chasse sont basés. Cette fois-ci, c'est le tour de Florennes et du commandant Stefan Darte, alias Vador. Il a surnommé son F-16, le Dark Falcon, le faucon noir. Après quinze ans sur le terrain opérationnel, il a décidé de changer de cap et de faire de la démonstration aérienne. Un amour de jeunesse puisque "mon rêve de devenir pilote a commencé avec les meetings aériens". Une fois le brevet réussi, il représentera le savoir-faire belge lors des meetings aériens européens. 

La sécurité avant tout pour éviter un autre drame Ramstein

En 1988, un terrible accident s'était produit au meeting aérien sur la base américaine de Ramstein en Allemagne. 70 personnes avaient perdu la vie. Depuis lors, la sécurité est devenu le maître-mot et fait partie des connaissances à acquérir pour obtenir le certificat de pilote de démonstration. Le commandant Stéfan Darte explique qu"il y a une ligne à 230 mètres du public qu'on ne peut pas franchir. Dans le passé, les avions pouvaient même passer au-dessus du public. Ce n'est plus le cas aujourd'hui."

Le vent a joué les trouble-fêtes

Comme ses collègues pilotes de démonstration d'avions Marchetti et d'hélicoptères A-109 et NH90, il devait passer ce lundi le certificat homologué par l'OTAN sur la base de Florennes. Le pilote namurois a passé l'épreuve théorique le matin. L'après-midi devait être consacré à la pratique. Il devait montrer la manœuvrabilité et la puissance du F-16. Mais le vent en a décidé autrement. Il était trop fort pour pouvoir exécuter des prouesses acrobatiques. Mais ce n'est que partie remise. D'ici fin de la semaine, le commandant Stefan Darte espère pouvoir montrer son savoir-faire aux autorités de la sécurité aérienne pour obtenir le précieux sésame qui lui permettra de participer aux meetings aériens qui se dérouleront cette année en Tchéquie, Espagne, France, Finlande, Grande-Bretagne, Grèce, Pays-Bas, Pologne et Slovénie. Il est également possible de voir le F-16 chez nous lors du meeting à l'aérodrome de Cerfontaine le weekend du 23/24 juin et des Belgian Air Force Days les samedi 8 et dimanche 9 septembre à Kleine-Brogel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK