Emines-18: un lien entre l'architecture militaire et l'art contemporain, au Fort d'Emines

Juan Paparella
Juan Paparella - © Christine Pinchart

Le Fort d'Emines construit à la fin du 19ème siècle, et extrêmement bien conservé, d'ordinaire fermé au public, accueille trois expositions, à partir du 7 juillet. Trois artistes différents, Renato Nicolodi avec ses sculptures en pierre, Juan Paparella, plasticien photographe et Georges Rousse, plasticien et photographe également. Ce lieu de mémoire à la fois vaste et clos, austère et bouillonnant de nature, en cette année de commémorations, installe un fil entre architecture militaire et art contemporain. Une tentative d'élargir l'exploration de la mémoire, Olivier Duquenne, historien de l'art et prof des arts de l'image au 75...

L'expo sera ouverte du 7 juillet au 11 novembre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK