Elle est poursuivie pour le vol d'une couronne en or à Beauraing

Le tribunal correctionnel de Namur a entamé, jeudi, le procès d'une dame poursuivie pour un vol simple commis le 25 janvier 2016 dans une chapelle appartenant aux sanctuaires de Beauraing.

La prévenue s'est emparée d'une couronne en or de 500 grammes et d'un autre objet historique de valeur. Le préjudice se trouvait, selon elle, dans une armoire dont la porte était ouverte. "Je n'étais pas bien dans ma peau car je venais d'apprendre que je n'avais pas obtenu un emploi pour lequel je postulais et que la maison que je louais allait être vendue. Je me promenais ce jour-là, je n'avais pas prévu de commettre ce vol. Je pensais qu'il s'agissait d'une couronne en étain", a expliqué la prévenue.

Selon son avocat, ce vol aurait été commis non pas dans un but de lucre mais bien par opportunité.

"Les objets ont pu être retrouvés grâce à des témoignages et au flair des policiers. Lorsqu'ils se sont présentés auprès de la prévenue, elle a envoyé un message à son compagnon. Ils ont pu lire le mot 'cache' et ont vite fait le rapprochement. Ils étaient dans les conditions pour mener une perquisition de flagrant délit. Les objets ont immédiatement été retrouvés et restitués", a commenté le parquet de Namur qui s'en est remis à l'appréciation du tribunal correctionnel de Dinant concernant la peine à prononcer.

Jugement le 24 mars.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK