Éliane Tillieux sur les affaires qui secouent le PS: "Moi aussi, je suis écœurée !"

Eliane Tilleux veut que le PS montre l'exemple à Namur.
Eliane Tilleux veut que le PS montre l'exemple à Namur. - © Belga

Après la démission du président de la fédération provinciale, Robert Joly, écœuré par les dérapages au Samu social bruxellois, c’est au tour de la ministre wallonne de l’Emploi de faire part de son sentiment.

A la différence de Robert Joly, la cheffe de fil socialiste namuroise estime de son côté que ce n'est pas le moment de quitter le navire.

Par contre, elle veut que le PS montre l'exemple à Namur. Elle entend convoquer d'urgence une assemblée générale extraordinaire pour donner la parole aux militants.

"Nos structures sont-elles encore suffisantes pour mener le combat ? A-t-on suffisamment de débats autour des enjeux de société et des défis qui sont les nôtres ? Je pense que là-dessus les jeunes ont un rôle important à jouer, via leur participation. La meilleure des choses serait d’ailleurs de convoquer très rapidement une assemblée générale extraordinaire pour décider si, oui ou non, on remplace le président, si on suscite une élection, si on met en place une solution temporaire… Trop souvent, on nous reproche le fait que ce sont toujours les mêmes que l’on voit. En convoquant une assemblée, tout le monde peut se sentir investi et donner son avis : 'voici ce qui ne va pas', 'voilà ce que nous ferions pour mieux diriger le bateau', etc."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir