Dinant : Le retour des kiosques dans les villes

Inauguration du kiosque dinantais
Inauguration du kiosque dinantais - © Christine Pinchart

Dinant vient d’inaugurer en grande pompe son kiosque contemporain, installé à côté du Centre culturel régional. Pour Marc Baeken, coordinateur de l’Association internationale Adolphe Sax, "construire un kiosque, c’est symbolique du travail qu’Adolphe Sax (ndlr né à Dinant) a généré. Il a travaillé pour les musiques de plein air. Et c’est grâce aux réformes des harmonies et fanfares qu’il a écrites que de nombreux kiosques à musique ont vu le jour parce que dans les villages et les villes, de nouveaux groupes ont été constitués. Donc Dinant se devait être novateur pour cette cause." Il estime qu'il ne fallait pas faire une copie de se qui avait existé dans le temps. "Il fallait lui donner une dynamique architecturale nouvelle."

Le vieux kiosque sur la place Monseu à Ciney a été sauvé

Le vieux kiosque cinacien, comme beaucoup d’autres, n’attirait plus les foules et a failli disparaître dans les années '60. Frédéric Deville, bourgmestre de Ciney, explique "En 1963, il fut question de le détruire. Il y a eu une mobilisation citoyenne et le conseil communal de l’époque a décidé de le restaurer et il fut classé".

Un collectif citoyen se bat pour "Un kiosque à Namur"

Christine Decock est la présidente du collectif citoyen "Un kiosque à Namur". "On s’est rendu compte qu’il n’y avait pas d’espace ouvert à tous les modes d’expression et libre. Tout le monde ne peut pas se payer le théâtre ou le Delta, la maison de la culture de Namur." Le kiosque namurois devrait voir le jour sur la place Maurice Servais, à côté de la future station de départ du téléphérique. "La place Maurice Servais va être complètement métamorphosée. Ce sera un espace de rencontre. Le kiosque aura là tout à fait sa fonction d’accueil". Le kiosque namurois devrait être construit dans quelques années. Comme son confrère, ils ont donc à nouveau de beaux jours devant eux.

 

 

Reportage sur le retour des kiosques dans nos bourgs, dans le journal de 13 heures :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK