Deux nouveaux centres de dépistage du sida en province de Namur pour 2018

En 2018, deux nouveaux centres de dépistage du sida verront le jour en Province de Namur.
En 2018, deux nouveaux centres de dépistage du sida verront le jour en Province de Namur. - © DR

C'est la dernière ligne droite pour la province de Namur avant les élections, dans un an. L'occasion de présenter un ultime budget pour l'année prochaine. Un budget en léger boni, avec 150 millions de recettes et de dépenses. Il devrait d'ailleurs être voté par le conseil provincial le 24 novembre.

Pas beaucoup de surprises à attendre donc dans ce dernier budget de la législature ; mais quelques nouveaux projets tout de même, comme le lancement en 2018 de deux nouveaux centres de dépistage du sida dans la Province, en plus de ceux existants. 

Pas une simple visite médicale

"On aura une équipe pluridisciplinaire, composée de psychologues, d’assistants sociaux, d’infirmières et de médecins. Ce ne sera pas qu’une "simple" visite médicale, il y aura tout un accompagnement psychologique, thérapeutique explique la députée provinciale Geneviève Lazaron. Et ce sera, bien évidemment, totalement anonyme !"

L’objectif poursuivi (pour 2018, donc), poursuit la députée, ce sera de pouvoir "décentraliser et ainsi donner la possibilité d’un dépistage par arrondissement (Namur, Philippeville et Dinant)."

Pourquoi se mobiliser "seulement" maintenant ? "Parce que le sida continue d’évoluer et qu’on se rend compte aussi que notre province, sur Namur même, est quand même bien servie au niveau des hôpitaux. Mais sur les deux autres arrondissements, il y a une pénurie en matière de soins de santé."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK