Des fourmis géantes prennent d'assaut la ville de Namur

Des fourmis géantes prennent d’assaut la ville de Namur
2 images
Des fourmis géantes prennent d’assaut la ville de Namur - © RTBF - Anaïs Stas

Elles sont rouges. Elles font un mètre de long. Elles sont en métal et elles escaladent plusieurs bâtiments emblématiques de la ville de Namur comme le théâtre, l’Inno ou l’hôtel de ville. Ces quatre-vingts sculptures de fourmis sont l’œuvre de l’artiste français Nicolas Eres. "Cela symbolise la nature qui reprend le dessus sur les constructions humaines. Elles seront là après nous, après notre civilisation. En plus la fourmi, je trouve ça très esthétique. Elles sont partout sur le globe".

Derrière le message, les sculptures réalisées à partir d’un fil de fer d’un rouge vif tranchent sur les façades des bâtiments et attirent l’œil du promeneur. Les bâtiments qui jouent le rôle de fourmilière éphémère ont été choisis par la ville de Namur. "Avec le confinement, on n’a pas pu se voir. La ville m’a envoyé des photos des bâtiments choisis et je leur ai envoyé des aquarelles des projets d’installations. Chaque fourmi est unique. Je commence par les pattes. Il y a douze mètres de métal dans les pattes que je plie à froid. Je forme et déforme le métal pour réaliser des fourmis sans que ce soit trop figuratif".

L’artiste, qui a réalisé l’installation ces 8 et 9 juillet, est déjà retourné chez lui dans le sud de la France, "mais je reviendrai en septembre. Je suis tombé amoureux de cette ville. Je reviendrai la visiter". A voir si l’artiste reviendra avec d’autres projets dans ses cartons.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK