Des bises par centaines aux voeux du Nouvel An de la ville de Namur

Une haie d'honneur pour présenter les vœux aux agents communaux
2 images
Une haie d'honneur pour présenter les vœux aux agents communaux - © Monika Wachter - RTBF

C'est une tradition. Chaque année, les vœux du Nouvel An de la ville de Namur commencent par la haie d'honneur des bourgmestre, échevins, directeur général et conseillers communaux qui serrent la main et font la bise à tous les agents communaux pour souhaiter une bonne année dans l'entrée du Théâtre royal de Namur.

Au total, la ville emploie 1250 équivalent temps plein. Ça prend donc du temps, près d'une heure, pour saluer tout le monde.

La réception est réglée comme du papier à musique : le discours du directeur général est suivi de celui du bourgmestre en titre. Cette année-ci, Maxime Prévot a manié la carotte et le bâton, en mettant les fonctionnaires en garde.

Il faut être fier de travailler pour le service public, mais il faut aussi s'en montrer digne

"Nous avons dû prendre des mesures sévères en matière de licenciements, y compris de personnel nommé. Ce n'est pas de gaieté de cœur que ces actes sont posés. Mais ils continueront à l'être chaque fois que l'intégrité et le fonctionnement de nos services communaux seront mis à mal par le comportement inapproprié de chacun, du personnel d'accueil au chef de département."

Mais il y a aussi la carotte, les nominations

"Contrairement à d'autres communes, nous allons procéder à une deuxième vague de nominations, à peu près 200 agents. C'est un élément important pour une série de ménages, d'emplois. Mais c'est aussi un élément important sur la trajectoire budgétaire pour pouvoir mieux maîtriser les coûts et les dépenses des pensions à venir."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK