Dépistage gratuit dans le cadre de la journée mondiale du diabète

Comme dans d'autres établissements, l'hôpital d'Auvelais procédait ce vendredi au dépistage du diabète.

Plus de 900 personnes devaient être dépistées sur la journée, et parmi elles des enfants.

Baptiste est venu avec sa grand-mère. Etant elle-même diabétique, elle a tenu à ce que son petit-fils fasse le test. Après une petite piqûre au doigt, les résultats sont normaux. Mamy est rassurée.

En Belgique, 533 000 personnes souffrent du diabète de type 1 et 2 confondus, et les enfants ne sont pas épargnés.

"Il y a une augmentation de diabète chez les enfants, parce qu'il y a une augmentation de l'obésité", constate Tanina Curto, infirmière en diabétologie. "Les enfants mangent très mal" poursuit-elle.

Le dépistage permet d'agir rapidement en cas de glycémie trop élevée, et ainsi diminuer les risques de séquelles.

En Belgique, un diabétique sur trois n'est pas conscient de sa maladie, d'où l'importance du dépistage précoce.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK