De Anhée au Limousin: Piano Plage bientôt en parc d'attractions?

Piano-Plage bientôt un parc d'attractions en France dans le Limousin? Didier Hodiamont  veut concrétiser son rêve
2 images
Piano-Plage bientôt un parc d'attractions en France dans le Limousin? Didier Hodiamont veut concrétiser son rêve - © Piano-Plage

Le rêve est né il y 10 ans, en 2005.  Didier Hodiamont a une vision en bord de Meuse. Un piano géant  sur l'eau. "Le piano comme gardien de l'harmonie entre l'homme et la nature" explique le concepteur de Piano-Plage. Depuis sa vision, Didier Hodiamont a tout fait pour que son projet grandisse. Un lieu-dit à Anhée (entre Namur et Dinant), un spectacle, un CD, une Bande Dessinée... Et maintenant un parc d'attractions en France sur les rails. Dans le Limousin, près de Limoges.

En pleine nature, deux fois plus grand que Pairi Daiza

Le projet de Piano-Plage est d'installer un parc d'attractions  au sein de domaine de Chauffaille à Coussac-Bonneval, pas loin de Limoges en Haute-Vienne. Pas question ici d'un parc comme Walibi ou le Parc Astérix. "Ce sera un parc inédit, avec la musique déclinée en pleine nature. Des instrument géants. Avec toujours un esprit de valeurs de partage,  de respect,  propres à Piano Plage". La superficie du parc Piano- Plage serait de 100 hectares. C' est le double de la superficie du parc  Pairi Daiza à Brugelette (anciennement Paradisio).

Pas en Belgique: pourquoi?

Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Didier Hodiamont a tenté de fédérer autour de son projet en Belgique.  Au départ, le projet très personnel (il y a investi toutes ses économies), puis l'homme passionné et pugnace(comme il se définit lui-même) a tenté d'obtenir un soutien public belge. L'éventualité de s'implanter en Province de Namur (à Chevetogne) avait été envisagée, "Mais personne au niveau politique ne nous a soutenus comme on l'espérait " explique Didier Hodiamont. "Je ne le  regrette pas, car en France, l'enthousiame est grand".

Ouverture en avril 2019?

C'est l'espoir de Didier Hodiamont.  Réaliser les travaux dès 2017 et ouvrir en avril 2019.  Les aides publiques en France sont décrochées. "Nous avons le soutien des 4 niveaux de pouvoir, La Région, le Conseil Général de Haute-Vienne et de la Communauté des communes qui est propriétaire du domaine " ajoute Didier Hodiamont. 

35 millions d'euros

Le projet est estimé à 35 millions d'euros. C'est énorme. "Au niveau du financement, Piano Plage sera accompagné par des entreprises publiques et privées", explique Didier Hodiamont. "Des entreprises notamment installées à Dubai". Et ce n'est peut-être pas fini. L'idée suivante serait de créér 4 parcs dans quatre endroits différents. "Un parc peut-être en Chine" rêve encore Didier Hodiamont. 

Jusqu'où voguera Piano-Plage?  

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK